Coronavirus- chômage temporaire pour cause de force majeure- précisions

Dans le cadre des mesures prises par le Conseil National de Sécurité prévoyant la suspension de tous les contrats d’alternance à dater du 18 mars 2020 jusqu’au terme des vacances de Pâques, l'ONEM apporte, ce 24/03/2020, des précisions quant à la mise au chômage temporaire pour cause de force majeure des apprenants. En savoir plus.... 

Parmi ces précisions: 

À partir du 13.03.2020 (et pour la durée des mesures sanitaires imposées par les autorités publiques), une application souple de la notion de force majeure est acceptée et toutes les situations de chômage temporaire liées au Coronavirus sont considérées comme du chômage temporaire pour des raisons de force majeure, même si, par exemple, il est encore possible de travailler certains jours.

Au regard de cette application souple, il est conseillé aux employeurs d'introduire la demande de chômage temporaire pour tous les apprenants sur base de la force majeure. Cela vaut également pour les apprenants dans des entreprises qui continuent à travailler en cette période de suspension des contrats d’alternance.