Chômage temporaire lié au COVID-19.

Communication du Ministre Dermagne à destination des entreprises et des apprenants en matière de chômage temporaire lié au COVID-19:

Il y a quelques jours, l’information suivante nous a été transmise par monsieur Pierre-Yves DERMAGNE, Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi et de l’Economie :

"Avec effet rétroactif à partir du début de la période de pandémie du Coronavirus, l’apprenant en chômage temporaire Corona, qui suivait une formation dans une entreprise qui a mis tout ou partie de son personnel en chômage temporaire, a droit à 6 allocations forfaitaires par semaine, peu importe ce sur quoi porte l’indemnité."

Entretemps, l’ONEm a envoyé une circulaire dans ce sens aux différents organismes de paiement et aux secrétariats sociaux afin que, pour une semaine de suspension complète, l’apprenant puisse avoir droit à 6 allocations forfaitaires.

Sans être explicitement écrit, cette prise de position dispense donc les entreprises, ayant dû mettre les bénéficiaires d’une formation en alternance au chômage temporaire, du paiement de l’indemnité mensuelle de formation payée au jeune tant pour les jours de formation en entreprise que pour les jours de cours/formation théorique. Cette dispense est bien sûre déterminée "prorata temporis" en fonction de la durée de la période de chômage temporaire pendant le mois de référence.