Trucs et astuces

Des objectifs précis !

L’alternance, c’est un investissement en énergie et en temps. Il est donc primordial d’avoir une idée très précise du métier que tu souhaites exercer pour choisir la formation et le type de contrat qui te conviendront pour devenir un expert dans la branche de ton choix. Pour les plus hésitants, il existe une série d’organisme spécialisés dans l’orientation qui pourront les aider à clarifier leur projet professionnel et la meilleure voie pour le concrétiser.

Choisir et trouver une entreprise !

Tu es motivé à relever un nouveau défi, super ! Certains arrivent en alternance avec une entreprise déjà prête à les accueillir et n’ont plus qu’à s’inscrire dans un centre de formation ou d’enseignement en alternance. D’autres sont inscrits dans un centre d’enseignement ou de formation en alternance mais n’ont pas d’entreprise Pas de soucis, tu vas trouver ! Attention, car c’est un choix crucial parce que tu vas y passer beaucoup. Pour te former mais aussi parce que l’entreprise pourrait bien t’offrir plus encore, à savoir, en fin de parcours, un futur emploi !

Pour trouver l’entreprise qui te permettra de devenir un expert, deux possibilités s’offrent à toi :

  • Prendre tes renseignements sur les entreprises du secteur de ton choix, via Internet, via les petites annonces, via le bouche à oreille mais, pourquoi pas aussi, en te rendant sur place pour voir par toi-même ce qui pourrait être ton futur lieu de stage. Après avoir pris tes renseignements, si l’entreprise te convient, tu postules !
  • Dans le centre dans lequel tu es inscrit, des référents peuvent t’aider, à trouver une entreprise

Poser sa candidature dans une entreprise

L’étape CV est incontournable, c’est TA vitrine, il est donc sensé attirer l’attention. Il n’est donc pas à prendre à la légère.

Il faut veiller à sa présentation et bannir les fautes d’orthographe.

Si certains nouveaux arrivants dans l’alternance disposent déjà d’une expérience professionnelle, ça n’est pas le cas de tous !

Dans ce cas, plusieurs conseils peuvent t’aider à créer un CV qui retiendra l’attention des entreprises :

Avoir un objectif professionnel que tu peux mettre en avant dans ton CV. Cela te permettra d’orienter ton CV vers l’avenir, ce qui est plus positif que de mettre en avant un manque d’expérience professionnel.

Par rapport à cet objectif, pose-toi et fais l’inventaire de tes compétences et de tes qualités personnelles. Tes compétences ne proviennent pas d’une expérience professionnelle ou d’un parcours scolaire ? Pas de problème, indique dans ton CV tes expériences issues d’activités extra-professionnelles est un plus !

L’idéal est d’adapter ton CV en fonction du poste que tu vises. Pour cela, sois attentif aux qualités que le patron souhaite retrouver chez toi. Il faut que les qualités que tu déclares sur ton CV « matchent » avec ce que l’entreprise attend de toi !

Avec tout cela, en plus d’avoir un CV en béton, tu es paré pour l’éventuel entretien d’embauche. Par rapport à cela, moins sympa, mais par rapport à la fonction que tu vises, il faut identifier tes éventuelles lacunes. C’est pour combler ces lacunes que tu te lances dans l’alternance qui fera de toi un expert dans ta branche !

Si tu dois te rendre à un entretien d’embauche, mets-toi dans la peau de l’écolier modèle, confiance en soi (mais pas trop, pour ne pas avoir l’air d’un expert avant l’heure) et tenue correcte (mais pas de soirée) exigée !

Un plan de formation : un guide pour t’y retrouver !

Dès signature du contrat, le référent parcourra avec toi et ton tuteur en entreprise, un plan de formation reprenant l’ensemble des compétences que tu devras acquérir en fin de parcours. Tout au long de ta formation, tes compétences seront évaluées, tant en entreprise qu’en centre de formation ou d’enseignement en alternance.

Veille à bien t’intégrer dans l’entreprise !

Etre bon dans ce que tu fais, c’est bien, mais pour que ton séjour dans l’entreprise soit une réussite, il faut que tu veilles à t’intégrer à celle-ci.

S’intégrer, c’est bien s’entendre avec ses collègues, certes, mais c’est aussi devenir un membre à part entière de l’entreprise et te sentir concerné par celle-ci. N’hésite pas à poser des questions et à t’intéresser aux différentes activités de l’entreprise. Si tu as envie de proposer de nouvelles choses à l’entreprise, fais-le ! L’alternance, pour les entreprises, peut aussi être une source d’innovation.

Des personnes vers qui te tourner en cas de difficulté en entreprise !

Si dans la majorité des cas, tout se passera très bien dans l’entreprise qui t’accueillera, il faut penser à tout, un, souci peut se présenter. Pas de panique, tu trouveras toujours quelqu’un vers qui te tourner. N’hésite pas à te tourner vers ton référent qui sera à ton écoute et qui pourra t’aider à trouver des solutions à la difficulté que tu rencontreras.

Parce que l’alternance, c’est aussi apprendre à se prendre en charge, petit résumé de ce à quoi tu dois être attentif tout au long de ton aventure !

Tes allocations familiales : il s’agit d’un droit et si tu veux continuer à en bénéficier, il faut être attentif, tous les mois, à ce que ta rétribution ne dépasse pas le montant maximal de revenus au-delà duquel tu ne pourrais plus toucher tes allocations familiales.

Tes fiches de paie : l’entreprise doit te fournir tes fiches de paie mois après mois. Pour bien t’assurer que ta rétribution soit correcte, contrôle cette fiche, et, en cas de doute, n’hésite pas à te diriger vers ton référent pour décrypter le document.

Tes congés : comme tout travailleur, tu as droit à des congés payés ou non. Ton référent pourra t’informer du nombre de congés payés ou non payés auxquels tu as droit.

Ta mutuelle : Pour éviter tout problème, une fois en entreprise, assure toi d’être inscrit à une mutuelle et que ton dossier y soit en ordre avant ton entrée en fonction. N’oublie pas également d’informer ta mutuelle que tu intègres une formation en alternance pour savoir si d’éventuelles modifications dans ton dossier sont nécessaires.

Ton agenda : pour ne rien zapper, mise sur ton smartphone en créant ton calendrier en y indiquant tes dates d’examen, tes congés, les dates de fermeture de l’entreprise, les jours fériés, …

Ton organisation : parce qu’être ordonné te sera d’un grand secours, crée-toi une farde dans laquelle tu conserveras tous les documents officiels relatifs à ta formation en alternance (copie de ton contrat, fiches de paie, assurance, …)

Que faire en cas d’absence ?

Si tu es malade ou que tu dois t’absenter pour x raison qui t’appartient, pense à prévenir ton centre de formation ou d’enseignement en alternance ET l’entreprise qui t’accueille. Il est logique que tu sois responsable de cette démarche, pour éviter les problèmes, n’oublie pas de t’en acquitter. C’est facile, ce genre de coup de téléphone, ça prend deux minutes synchro.

Ne néglige pas les cours en centre !

L’alternance, ce n’est pas de tout repos, tu partages ton temps entre l’entreprise pour le pratico-pratique et les centres de formation et d’enseignement pour des cours pratiques mais aussi théoriques. Eh oui, un peu de théorie, c’est nécessaire aussi !

Ne fais pas l’impasse sur les cours, ils t’aideront AUSSI à exceller dans ton métier !

Un coup de pouce financier, ça fait toujours plaisir !

En fonction du programme d’alternance que tu suivras, il est possible que tu obtiennes différentes primes. Pense à t’informer auprès de ton référent sur la nature de ces primes et sur les démarches à entreprendre pour qu’elles finissent dans ton portefeuille !

L’alternance, un tremplin vers l’emploi mais en assurant ses arrières!

Tu as obtenu ta certification et la voie royale vers l’emploi t’est grande ouverte ! Tu peux soit aller travailler en entreprise, soit, pourquoi pas, ouvrir ta propre affaire. Mais, avant un avenir qu’on peut te souhaiter radieux, des démarches administratives restent à accomplir. En toute première étape, il t’est conseillé d’aller t’inscrire au FOREM ou chez ACTIRIS. Les jeunes qui sortent d’écoles, de centres de formation ou d’enseignement en alternance sont soumis à un stage d’attente de 12 mois avant de pouvoir percevoir une allocation de chômage. Même si au sortir de ta formation, tu as la chance d’avoir un contrat qui t’attend, inscris-toi au FOREM ou chez ACTIRIS car ce temps sera comptabilisé dans tes 12 mois de stage d’attente, et ça vaut la peine !

Pour aller plus loin

Avantages

Formation