Tuteur désigné

Dans le cadre de la conclusion d’un contrat d’alternance et donc de l’obtention de son agrément, l’entreprise doit nommer, pour l’apprenant qu’elle accueille, un tuteur désigné.

Il peut s’agir soit le chef d’entreprise, soit un membre du personnel désigné par le chef d’entreprise.

En plus de permettre à l’entreprise d’être agréée, le tuteur désigné veille au bon déroulement de la formation de l’apprenant selon son plan de formation visant l’acquisition des compétences professionnelles pour le métier auquel il se destine.

Pour devenir tuteur désigné, le candidat doit répondre à UNE condition parmi les suivantes :

  • Soit disposer d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le métier visé par le plan de formation (2 ans si le titre de Chef d’entreprise dans le métier visé a été obtenu via une formation IFAPME ou SFPME) et en apporter la preuve par toute voie de droit. La durée d’une formation en entreprise peut être valorisée dans le calcul de ces 5 années, pour autant qu’elle ait répondu ou réponde aux 3 critères suivants :
  1. Être qualifiante ;
  2. Faire l’objet d’un contrat et d’une rétribution de l’apprenant sur base de ce contrat ;
  3. Comporter au minimum 20 heures de travail par semaine sur base annuelle.
  • Soit être détenteur d’un diplôme ou d’un certificat pédagogique, ou d’une attestation de formation au tutorat ;
  • Soit être détenteur d’un titre de validation des compétences en tant que tuteur, délivré par un centre agréé.

Pour savoir où vous former au tutorat et où faire valider vos compétences en la matière, ne manquez pas de consulter le document suivant: formations au tutorat