Témoignages

Pourquoi prendre des jeunes apprenants en alternance au sein de son entreprise ?

Christophe, patron, indépendant, couvreur, ancien apprenant de l’IFAPME « (…)

Il y a une importante pénurie de main d’œuvre dans les métiers du bâtiment et en couverture en particulier. Ce n’est pas évident d’y remédier, car le secteur est exigeant. C’est un métier ou l’expérience est essentielle et la formation en alternance est le meilleur moyen de se former. » « (…)

On assure l’avenir de la profession en formant des collaborateurs qualifiés (…). »

Est-ce facile de prendre un apprenant dans son entreprise ?

Michel, patron indépendant, restaurateur de peintures de chevalet, formateur à l’IFAPME en conservation restauration de peinture de chevalet « (…)

D’un point de vue pratique, c’est un peu de travail administratif en plus (ONSS). Au début, cela demande un peu de temps et d’attention, mais ensuite, c’est le plaisir de voir l’évolution des compétences et de l’initiative du jeune. »

Thierry, patron d’un restaurant, Verviers Au niveau de la procédure pour accueillir des apprenants en entreprise : « Très facile, d’autant plus que l’entente avec les écoles est parfaite. Celles-ci viennent voir régulièrement ce qui se passe sur le terrain. Je trouve ça très bien. »

Philipe, Groupe Favier, Directeur administratif financier chargé de la surveillance de la comptabilité et de la fiscalité: « Administrativement, il n’y a aucune difficulté, tout est fait pour faciliter et améliorer l’intégration. (…) Pour l’instant, nous n’avons connu aucun problème pour prendre quelqu’un. »

Les avantages de prendre un apprenant dans son entreprise ?

Patrons-apprenants : une relation win-win :

D. Morelli, dirige un centre de distribution de matériel informatique. Au sujet des avantages d’accepter un jeune en alternance : « (…) j’en vois au moins trois. Le premier est l’avantage du regard neuf. Un jeune qui vient travailler trois jours semaine nous apporte sa vision, qui est proche d’une partie de notre clientèle. Même lorsque les gens viennent en famille, les jeunes ont souvent une connaissance plus pointue des programmes et des nouveautés technologiques. L’autre avantage est que ces jeunes, bien initiés aux nouvelles technologies, peuvent ainsi nous apporter leur aide, et au fur et à mesure de leur formation, leurs compétences dans le domaine. Enfin, le troisième avantage : le fait d’encadrer un apprenant nous oblige à une certaine pédagogie. En quelque sorte, cela rompt notre routine et nous permet un recul par rapport à nos activités quotidiennes, aussi bien au plan technique qu’au niveau des contacts avec la clientèle. »

Christophe, patron, indépendant, couvreur, ancien apprenant de l’IFAPME: « (…) Avant de créer sa propre activité, il faut acquérir une certaine expérience. Des jeunes peuvent avoir, dès 23-24 ans, une expérience considérable par le biais de la formation en alternance. » Les témoignages présentés au sein de cette section de notre site proviennent de l’ouvrage : « Le guide de la formation et de l’enseignement en alternance », une initiative Sysfal, Ifapme et Siep, année 2007.

Trucs & Astuces