Trucs et astuces

Etre au clair avec ses attentes !

Avant d’offrir un vent nouveau à votre entreprise et de former votre apprenant avec adresse, pensez à bien identifier vos besoins, à court et à long terme ! Pour vous aider, établissez un cahier des charges de vos activités pour clarifier ce que vous attendez du jeune qui rejoindra votre équipe. Pensez aussi à anticiper vos besoins futurs en main d’œuvre pour combler, par exemple, les départs en retraite ou les accroissement et diversifications de vos activités.

Le recrutement d’apprenants en alternance

Si certaines entreprises sont soit démarchées directement par des jeunes en alternance, soit ont repéré un futur apprenant qu’elles souhaitent former, d’autres, convaincues par la méthode d’apprentissage, souhaitent trouver des jeunes pour venir se former chez elles.

Si c’est votre cas, la meilleure chose à faire est de contacter un opérateur de formation en alternance le plus proche afin de savoir si une formation pour la branche souhaitée y est organisée. L’éventail de formations proposé en alternance étant large, vous finirez par trouver votre bonheur !

Un plan de formation : un guide pour former votre nouvelle recrue !

Dès signature du contrat, le référent parcourra avec vous un plan de formation reprenant l’ensemble des compétences qui devront être acquises par l’apprenant. Tout au long de sa formation, les compétences de l’apprenant seront évaluées, tant en entreprise qu’en centre de formation ou d’enseignement en alternance.

Formez votre personnel à l’encadrement du jeune en alternance !

Dans votre entreprise, vous aurez à désigner un tuteur qui suivra le jeune pendant tout son parcours en alternance chez vous. Cette personne devra disposer d’une expertise dans les branches qu’il apprendra au jeune mais elle devra aussi être apte à transmettre son savoir à l’apprenant en alternance. Pour cela, des formations gratuites au tutorat existent. On peut plus détailler l’apport de ce type de formations

L’alternance, ce sont aussi des démarches administratives, quelles sont-elles ?

L’alternance est une belle aventure mais avant de vous y lancer, quelques démarches sont à entreprendre :

Pour accueillir un jeune en formation dans votre entreprise, il faut être agréé, c’est-à-dire, répondre à des conditions précises. En règle générale, pour faire agréer votre entreprise, prenez contact avec l’opérateur de formation en alternance de votre choix.

Pour les démarches type inscription à l’ONSS, déclaration DIMONA entrée-sortie, assurances du travailleur, service de prévention et de protection au travail :

  • Contactez le référent de l’opérateur de formation en alternance qui pourra vous informer quant aux démarches à suivre.
  • Inscrivez-vous auprès d’un secrétariat social si vous ne l’êtes pas encore. Si vous êtes déjà inscrit, prenez contact avec cet organisme pour être aiguillé sur les procédures à entreprendre.
  • Prenez contact avec votre courtier en assurance qui vous informera de la marche à suivre.

Bénéficiez de primes !

En fonction du programme d’alternance dans lequel l’entreprise et l’apprenant se trouvent, il est possible que vous obteniez différentes primes. Pensez à vous informer auprès du centre de formation ou d’enseignement en alternance sur la nature de ces primes et sur les démarches à entreprendre.

Trucs & Astuces